S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Vers une commune vélos admis

Par Cadev • Dossiers • Samedi 06/09/2014 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

Pourquoi ne pas penser à prendre son vélo pour aller faire une petite course, se rendre à l’école ou au boulot si la distance est raisonnable ou encore profiter du beau temps pour faire une balade en famille le dimanche ? C’est bon pour la santé, l’environnement et le portefeuille.

Du côté des détracteurs, deux arguments sont souvent avancés : la dangerosité parce qu’il n’y a pas assez d’infrastructures adaptées et la difficulté liée au relief de la région. Ces objections sont en passe d’être levées grâce aux aménagements qui se mettent doucement en place et au développement du vélo électrique.  

Dans notre dernier bulletin, nous vous faisions part de notre volonté de développer l’usage du vélo. Nous avions soutenu l’idée dans le cadre de l’Agenda 21 avec d’autres volontaires de la cellule Cadre de vie - Espace. Il n’y a plus eu de réunion de l’Agenda 21 depuis les élections communales mais cela ne nous a pas empêchés de continuer à soutenir le projet avec obstination auprès de l’Echevin de la Mobilité et du MET.

Nos efforts commencent à porter leurs fruits. Jugez plutôt : le piste cyclable a été refaite de Mellery jusqu’à Tilly et prolongée par des chevrons du passage à niveau de Tilly jusqu’au centre de Marbais. Cette dernière solution n’est pas idéale – rien ne remplace une vraie piste cyclable – mais elle a le mérite d’attirer l’attention des automobilistes sur la présence de vélos le long de la chaussée. Nous voudrions d’ailleurs étendre ce type de marquage en d’autres endroits pour relier les villages de l’entité.

D’autres travaux seront réalisés avant la fin de l’année. Ainsi, il sera possible de rejoindre le centre sportif de Sart à partir de Villers en passant par un sentier aménagé passant par les Quatre Chênes.  Le MET a confirmé que les pistes cyclables partant de l’abbaye vers Court-St-Etienne seront refaites prochainement; il est plus que temps, les cyclistes n’osent plus les emprunter et roulent sur la route plutôt que sur la piste tant elles sont défoncées. La Commune profite des travaux à la rue de l’Abbaye pour aménager un côté de la route pavée.

A plus long terme, des discussions sont en cours entre la Commune et la SNCB pour placer des parkings à vélos couverts à proximité des gares de Tilly et de Villers.  Il est aussi prévu d’en installer un au centre sportif. L’accotement de la route en pavés devrait être refait entre la rue de la Houlette à Sart, en direction du Ravel de Genappe via le Chemin de la Vallée. Un autre projet d’aménagement relie le bas de la rue de Strichon à Tilly au haras des Avelines en passant devant le cimetière de Tilly et en prolongeant à travers Dreumont vers la N275 qui relie Marbais et Villers. Ces travaux ne sont encore qu’à l’état de projets, en attente d’autorisations et de subsides.

Auprès du MET, nous avons insisté pour prolonger la piste cyclable à la chaussée de Namur en direction de Nivelles et pour remettre une couche de revêtement sur les pistes cyclables le long de la N275. Il faudra se montrer patients, les budgets provinciaux consacrés aux vélos étant réduits et inscrits dans des plans pluriannuels.

L’Asbl Abbaye de Villers a décidé de tester la location de vélos électriques pour faire découvrir les alentours. Mais si vous êtes déjà convaincus qu’un vélo électrique est la solution pour vaincre les nombreuses côtes de l’entité, nous sommes ravis de vous annoncer que notre demande d’octroi d’un subside communal à l’achat d’un vélo électrique a abouti.

Depuis juin, la Commune a décidé d’offrir 100€ à l’achat d’un vélo électrique ou d’un kit permettant de transformer votre ancien vélo en vélo électrique. Cette prime vient s’ajouter aux 200€ offerts par la Province. Les conditions d’octroi étant identiques, cela simplifie évidemment les choses. En voici les principales:

-         Une seule demande par ménage et par an

-         La Province rembourse 20% de la facture avec un plafond de 200€ auquel la Commune de Villers ajoute 100€

-         Le montant cumulé des primes ne peut dépasser 75% du coût total

Les remboursements se font sur base de la présentation de la preuve d’achat endéans les 12 mois et d’une attestation de composition de famille.

Articles portant sur des thèmes similaires :