S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Projet de remblayage à Tilly

Par Cadev et riverains carrière Dellier • Dossiers • Mercredi 01/09/2010 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

La sablière de la rue de l'Epine à Tilly, site désaffecté depuis plus de 10 ans, a connu un regain d’activité début 2009.

En un an, de nombreux camions sont venus déverser un total de 15000 m3. Poussières, boues, insécurité routière, vibrations, ainsi qu'une éventuelle pollution, bref toutes les importantes nuisances dues au charroi des camions ont été le lot quotidien des habitants situés sur les axes routiers empruntés.

Les riverains se sont inquiétés de cette soudaine reprise d'activité. Les discours de l'exploitant et du Collège Communal se voulaient rassurants. Le dossier était soit-disant en ordre.

En absence de réponse officielle, les riverains consultent la Police de l’Environnement pour s'assurer qu'il en est bien ainsi. La réponse tombe rapidement : le remblayage en cours est illégal car effectué sans toutes les autorisations nécessaires. L’exploitant, J.M. Dellier, conseiller communal MR et président de la Commission Consultative d'Aménagement du Territoire et de la Mobilité (!), est prié fin décembre de suspendre tout déversement.

Fin 2009, M. Dellier introduit une procédure de régularisation par le biais d'une enquête commodo-incommodo, suivi d'une seconde, identique, en avril, la première ayant été déclarée non conforme suite à une erreur de procédure administrative. Il en profite pour demander l'autorisation de déverser 157000 m3 supplémentaires, soit l'équivalent de 10500 camions de 30 tonnes, dix fois plus qu'en 2009!

La question se pose de la nature de ce qui pourrait être déversé, mais également de ce qui a déjà été enfoui dans le site. Le Soir écrivait le 20/01/1989:
« La sablière Dellier, à Tilly, a fait l'objet, au début de cette année, d'une demande d'autorisation de remblayer, de la part de la S.P.R.L. Luxgaume. Cette demande, refusée par le collège, a reçu un avis négatif de la Députation Permanente. Cette décharge a un passé folklorique: des habitants se souviennent que, voici une quinzaine d'années, ils allaient se ravitailler à cette grande surface en plein air. Des camions venaient y déverser, disent-ils, des produits d'alimentation, vêtements... provenant de magasins ».

S'agit-il du sommet de l'iceberg ? Heureusement, la récente motion communale (voir "décisions communales" sur ce site) imposerait une étude préalable du sol avant tout remblayage éventuel.

L'examen de la demande de remblayage est toujours en cours auprès de la Région wallonne. Sa décision est attendue durant l'été. L'intérêt général, et des riverains et de la protection du sous-sol, voudrait qu'elle soit rejetée.

 

Articles portant sur des thèmes similaires :