S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Oser l'avenir de Villers: les résultats de l'enquête

Par Cadev • Dossiers • Jeudi 06/09/2012 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

Voyez dans ce lien la présentation graphique des réponses aux différentes questions avec leurs pourcentages.


Notre analyse
En ce début d’année, vous avez eu l’occasion d’exprimer votre avis sur la qualité de l’environnement dans l’entité et vos souhaits pour l’avenir. L’enquête s’est déroulée par le biais de notre site internet. Nous remercions les 117 personnes qui ont pris le temps de partager leur avis.

Le bilan
Villers offre un cadre de vie qu’il faut protéger. Une large majorité a le sentiment de vivre dans un environnement sain. Une inquiétude cependant : près de 70% des répondants pensent que le sous-sol reste pollué à proximité des anciennes décharges. La Sidech et l’IRE sont sources d’inquiétudes pour l’impact qu’ils pourraient avoir au niveau de la santé. En matière de mobilité, l’offre des TEC apparaît insuffisante et mal adaptée (horaires et surtout parcours) tandis que la SNCB s’en sort mieux, même si le tableau n’est pas idyllique.

La politique communale en matière d’aménagement du territoire, de mobilité, de protection du milieu naturel et de prévention des pollutions recueille des avis majoritairement négatifs.

Vos priorités pour l’avenir
En matière d’aménagement du territoire, vous plébiscitez la concentration des nouveaux logements aux centres des villages, à proximité des commerces, arrêts de trains et zones de service. L’intégration paysagère dans le bâti existant est importante. La Commune devrait encourager les économies d’énergie dans les nouvelles constructions par le biais de primes. Vous êtes contre l’extension de nouvelles zones constructibles et il ne faut pas activer les réserves foncières communales (ZACC dans le jargon). Vous vous opposez au comblement des anciennes sablières et à la disparition des zones reconnues de grand intérêt biologique (Strichon par exemple). Enfin, il faut interdire l’installation de nouveaux élevages intensifs, poulaillers ou porcheries industrielles.
 
La protection du milieu naturel constitue une autre priorité. Ainsi vous voudriez que la Commune souscrive à un Plan Communal de Développement de la Nature, que les zones naturelles protégées soient étendues, en élargissant les zones Natura 2000 et en créant de nouvelles réserves. Il faudrait aussi inciter nos agriculteurs à limiter l’usage d’engrais et de pesticides et les encourager à passer à l’agriculture biologique. De manière générale, les infractions environnementales doivent être plus sévèrement punies. Enfin, vous avez réclamé l’adhésion de la Commune au Contrat Rivière ; depuis mars, c’est (enfin !) chose faite.
 
En matière de mobilité, vous êtes très favorables au développement de la mobilité douce (déplacements à pied, à vélo) par la création et l’aménagement de sentiers, trottoirs, pistes cyclables et parkings pour cyclistes. Une meilleure mobilité et l’inter-modalité entre le bus et le train sont aussi vivement souhaitées. Dans la même logique, le covoiturage et l’autostop doivent être encouragés. La vitesse dans et entre les villages doit être réduite, au moyen d’ouvrages appropriés, et vraiment contrôlée.
 
Pour notre part, nous nous engageons à soutenir vos priorités qui sont aussi les nôtres. Face au succès rencontrés par l’enquête, nous vous inviterons à partager votre avis par enquête du même type à chaque fois que des questions d’actualité environnementale, d’aménagement du territoire ou de mobilité se poseront.


 

Articles portant sur des thèmes similaires :