S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Liaisons écologiques… pas dangereuses !

Par Cadev • Dossiers • Samedi 09/01/2021 • 0 commentaires • Version imprimable

La biodiversité est devenue un enjeu mondial. Selon plusieurs études, une espèce sur 8 des plantes connues est menacée d’extinction. Les activités humaines en sont la cause principale avec la fragmentation des habitats et la destruction des écosystèmes.

Depuis 1996, l’Europe a mis en place des groupes d’étude. Un comité d’experts se réunit régulièrement afin de mettre en place un réseau écologique paneuropéen cohérent. En Wallonie, les liaisons écologiques jouent un rôle majeur dans la survie des espèces. En Wallonie, environ 2200 km ont été identifiés et repris dans le Schéma de Développement du Territoire qui définit la stratégie territoriale à moyen et long terme.

A Villers, les corridors se présentent sous la forme d’un Y centré sur l’abbaye, une branche venant de Bousval et l’autre d’Ottignies. Elles se rejoignent à l’abbaye puis continuent en direction de Rigenée. Il s’agit surtout de liaisons boisées entrecoupées de liaisons agricoles ; les rives des cours d’eau servent aussi de couloirs.
 

Des travaux seront à prévoir pour assurer la continuité à travers les voiries (tel l’écoduc de Groenendael). Les liaisons jouent un rôle majeur dans la survie à long terme des espèces, elles assurent un brassage génétique et intensifient les services rendus par la nature comme la pollinisation.