S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Agenda


Le permis d'exploitation de 5N Plus renouvelé sous conditions

Par Cadev • Dossiers • Mercredi 13/09/2017 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

Le permis unique de 5N Plus, l'entreprise chimique de la rue de la Station à Tilly spécialisée dans la production de bismuth, a été accordé jusque 2037 sous conditions.

En voici les éléments principaux (article 1):

1. L'entreprise est autorisée à maintenir en activité une usine de production de métaux spéciaux et de sels de ces métaux. Elle peut adjoindre à son établissement: 
- un procédé de cristallisation thermique du nitrate de plomb à la place de la production de chlorure de plomb (amélioration du procédé)
- une étape de traitement biologique dans la station d'épuration du site (amélioration du traitement des eaux usées)
- des panneaux solaires sur le site (amélioration de l'efficacité énergétique)
- un nouveau réservoir fixe d'argon
- l'utilisation d'un nouveau déchet contenant du sélénium et du molybdate.

2. Le remplacement de la chaudière vapeur au mazout par une chaudière fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) et l'ajout d'un dépôt de 90m3 de GNL sont refusés.

3. L'exploitation de la prise d'eaux souterraines est refusée et le puits doit être rebouché.

Le texte intégral de la décision du 4 octobre 2017 du Collège communal est repris sous ce lien.

Nous reviendrons plus longuement sur ce dossier dans le prochain bulletin du CADEV.




Articles portant sur des thèmes similaires :