S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

La future station d'épuration de Villers

Par Cadev • Dossiers • Jeudi 11/11/2010 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

Il faut se réjouir que Villers-la-Ville sera très bientôt équipée d’une station d’épuration. Elle sera implantée à la rue du Goddiarch, à proximité des ruines de l'abbaye, afin d’assainir les eaux usées de Villers, Marbais, Tilly et Mellery.

On doit toutefois regretter que le site de  « l’Aulnaie » (situé plus au Nord, dans le voisinage du parking de l’abbaye) ait été refusé par l’Institut du Patrimoine Wallon (IPW) comme emplacement initial. Ce site permettait de limiter l’impact paysager en éloignant la station des habitations et en gardant la totalité d’un magnifique étang.

L’Intercommunale du Brabant wallon (IBW) est chargée d’organiser la construction de la station et des collecteurs ainsi que plus tard son exploitation. A ce jour l’IBW en gère déjà 31.  La station est prévue pour 8000 EH (Equivalent Habitant, le rejet moyen d'un habitant), une autre de 2900 EH sera construite à Sart-Dames-Avelines plus tard, sans plus de précisions à ce stade.
L’architecture se veut résolument intégrée au paysage, la majeure partie des toitures sera plate et verte, les matériaux mats et contemporains (voir photo-montage).

Le traitement d’enlèvement des polluants est constitué de 3 phases :
- un pré-traitement pour enlever le sable et les huiles
- un traitement biologique avec une étape de clarification des eaux
- un traitement des boues afin de valoriser la majeure partie par épandage sur les champs (après analyse de qualité conforme).

Par rapport aux inquiétudes des riverains, l’IBW assure que le niveau de bruit sera limité à 50 décibels, soit un niveau relativement faible, et que le charroi prévu ne dépassera pas 4 camions par jour.
La construction devrait démarrer au printemps 2011 si les permis d’urbanisme et d’environnement/exploitation « suivent » et durer 2 ans.

La station sera surveillée à distance depuis la station de Rosières et un suivi journalier de la qualité physique des boues traitées est prévu. Une demande d’accès de la population à l’étang est étudiée pour permettre l’accès aux promeneurs.
Le Cadev sera attentif au respect des contraintes environnementales.

Adresse : Rue du Goddiarch 6, 1495 Villers-La-Ville, Belgique

Articles portant sur des thèmes similaires :