S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Agenda


La carrière de Strichon à nouveau menacée

Par Cadev • Dossiers • Samedi 06/02/2016 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

D’après les projections démographiques, en Région wallonne, la population devrait augmenter de 435.000 habitants, l’équivalent de 300.000 foyers, d’ici 2040. Pour relever le défi, il faudra construire 12.000 logements par an.

Initialement, l’idée avait été évoquée de construire une ou deux villes nouvelles. A présent, la préférence du Gouvernement wallon va à la construction de nouveaux quartiers qui devront se distinguer par leur caractère exemplaire en matière de performance énergétique, de mobilité, d’environnement. Le but est aussi de concentrer l’habitat et de freiner l’étalement urbain.

La Conférence permanente pour le développement territorial (CPDT) a été chargée de proposer une série de sites potentiellement intéressants, d’au minimum 15 hectares sur des zones urbanisables ou à réaménager.  Elle en a présélectionné 398 à travers la Wallonie, principalement dans les provinces de Hainaut et de Liège, mais aussi 38 dans le Brabant wallon dont l’ancienne sablière de Strichon dans notre entité. Pour rappel, elle est située entre la rue de Strichon à Tilly et l’arrière du Bois Cochet.

Si nous sommes d’accord avec l’idée de construire de nouveaux quartiers modèles et de lutter contre l’étalement des constructions pour préserver la nature et les paysages, le choix de Strichon par contre est une ineptie. Le site est reconnu de grand intérêt biologique. Précédemment, nous avons déjà suggéré à la Région wallonne de le classer en zone Natura 2000 pour favoriser le maillage écologique.

Il ne se prête pas non plus à devenir un quartier d’habitation.  C’est une cuvette avec des flancs pentus, mal desservie  par les transports en commun, trop éloignée des commerces et des services, etc. Nous avons déjà expliqué précédemment tout le mal que nous pensons de ce projet immobilier, soutenu par le propriétaire du terrain et son avocat, également conseiller auprès de la Région wallonne, ce qui explique probablement qu’on ait pu penser à l’ancienne sablière. Bien évidemment, nous avons écrit aux pouvoirs de tutelle pour faire valoir nos arguments. Les Communes ont jusqu’au 25 mars pour poser leur candidature. Entre dix et vingt sites seront retenus par la Région wallonne en principe le 16 mai. 

Articles portant sur des thèmes similaires :