S'identifier - S'inscrire - Contact

Dans la presse

Voyez ici les articles traités dans la presse à propos des dossiers qui vous intéressent

Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Agenda


La berce du Caucase, la plante qui se propage à Bruxelles et peut provoquer de graves brûlures (LLB 15/7/15)

Par Cadev • Dans la presse • Vendredi 17/07/2015 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

La berce du Caucase contient des substances toxiques qui sont activées par la lumière solaire.

La Fondation des brûlés met en garde mardi contre la berce du Caucase, une plante actuellement en pleine prolifération en Région bruxelloise, qui peut provoquer de graves brûlures. Cette espèce invasive contient des substances toxiques qui sont activées par la lumière solaire, indique la Fondation dans un communiqué. A l'état adulte, la berce du Caucase mesure de 1,5 à 4 mètres de hauteur. Ses feuilles sont profondément découpées et peuvent mesurer de 50 centimètres à 1 mètre de diamètre. Sa tige est quant à elle robuste, creuse et cannelée. Durant sa floraison (juillet - septembre), ses ombelles blanches ont un diamètre variant entre 20 et 50 centimètres.

Toute la plante contient des substances toxiques qui sont activées par la lumière solaire et rendent la peau très sensible. Après un contact avec le suc de la berce et sous l'effet de l'exposition au soleil, des lésions de la peau peuvent se développer en quelques jours. Celles-ci ont l'aspect d'une brûlure qui peut être grave, voire exceptionnellement mortelle.

Lire la suite

Articles portant sur des thèmes similaires :