S'identifier - S'inscrire - Contact

Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Agenda


Dépolluante, la belle plante (La Libre 20/8/11)

Par Cadev • Eco-conseils • Mercredi 24/08/2011 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

Dans quelle mesure certaines plantes ont-elles effectivement un pouvoir purificateur dans nos intérieurs plus pollués parfois que l’environnement extérieur ? Des recherches sont en cours…

De plus en plus de sensibilisés à la pollution extérieure, sommes-nous pour autant conscients de la mauvaise qualité de l’air que nous respirons à l’intérieur ? Là où, en l’occurrence, un Occidental urbain moyen passe, selon les saisons, de 70 à 90 % de son temps. Que ce soit dans les habitations, dans les locaux de travail, les lieux publics de passage ou de loisirs Que nous soyons conscients de la pollution intérieure, rien n’est moins sûr.

Et cependant, ils sont nombreux et bien présents, les polluants : composés organiques volatils, tels les solvants évaporés de parfums, colles, peintures, encres d’imprimerie et autres solvants dégazant des matériels informatiques et électroménagers; les particules, micro ou nano, gaz et vapeurs issus de combustions (installations de chauffage) et de la cuisson; les particules ou fibres respirables en suspension dans l’air provenant de matériaux ou de revêtements contenant de l’amiante, du plomb, de la laine de roche Puis, il y a aussi les micro-organismes (bactéries, virus, moisissures ), la fumée de cigarettes, les allergènes biologiques (poussières, pollens, excréments d’acariens, insecticides, produits d’entretien ), la pollution des champs électromagnétiques induite par nos appareils électriques. Sans oublier la première source, à savoir la pollution extérieure qui s’immisce à l’intérieur

Le cocktail auquel nous sommes quotidiennement exposés est composé de produits variés. Il fait que l’air intérieur se révélerait fréquemment plus pollué que l’air extérieur.


Lire la suite

Articles portant sur des thèmes similaires :