S'identifier - S'inscrire - Contact

Les dossiers suivis par le CADEV

 

 

 

Sous nos différents dossiers, retrouvez les grands sujets d'intérêt dans l'entité de Villers-la-Ville.
Les sujets principaux se subdivisent en sous-rubriques. Celles-ci s'enrichissent régulièrement avec l'actualité.
En vous inscrivant sur le site, vous avez également l'occasion de partager votre opinion en déposant un commentaire en face de chaque rubrique ou article.
Découvrez les différents dossiers en cliquant sur le +

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation

Ce site a été réalisé gracieusement par l'Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon (Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL) dans le cadre de ses missions d'aide à la diffusion de l'information environnementale. Trop de Bruit en Brabant wallon ASBL ne peut être reconnue comme responsable du contenu éditorial de ce site.

Court-St-Etienne pressenti pour accueillir les déchets nucléaires belges

Par Cadev • Dossiers • Jeudi 04/06/2020 • 0 commentaires • Version imprimable

Le gouvernement belge a demandé à l'ONDRAF (Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies) de proposer une solution de long terme aux déchets nucléaires produits par nos centrales et l'industrie.

Ces déchets sont actuellement entreposés en surface à Dessel près d'Anvers en attente d'une solution définitive.
 
Après étude, l'ONDRAF estime que la seule solution valable est l'enfouissement à grande profondeur sur le territoire belge et qu'il est coûteux et inutile de retarder davantage la prise de décision et la mise en oeuvre de son choix de prédilection. Leur rapport est consultable ici.
 
Ce n'est pas l'avis du CADEV. Nous pensons qu'il serait utile de ne pas se précipiter et de continuer à investiguer d'autres alternatives techniques comme le retraitement des déchets nucléaires ou encore la réduction de leurs émissions radioactives.
 
Huit sites ont été pré-sélectionnés par l'ONDRAF en Belgique sur base de la nature du sol. Parmi ceux-ci, Court-Saint-Etienne comme vous pouvez le noter sur la carte ci-dessous.

Selon nous, le choix de cette commune n'est pas raisonnable pour les raisons suivantes : la région est densément peuplée, la commune est connue pour son activité sismique et il y existe à proximité plusieurs zones de captage d'eau de distribution. 
 
Une enquête de l'ONDRAF est en cours jusqu'au 13 juin. Nous vous invitons à y participer via ce lien et/ou à écrire au service Environnement de la commune de Court-Saint-Etienne.